Mardi , 29 juillet 2014
[Le Film Culte de la Semaine] Un Jour sans Fin

[Le Film Culte de la Semaine] Un Jour sans Fin

Et cette semaine, Cenoctet se devait de rendre hommage à l’un des 3 Ghostbusters disparu ce 24 février 2014: Harold Ramis, en mettant à l’honneur un film dont il fut l’heureux réalisateur: Un jour sans Fin.

Harold-Ramis-e1393282404426

En compagnie de Rita son producteur, et de Larry un caméraman, le présentateur météo Phil Connors se rend comme tous les ans à Punxsutawney afin d’y effectuer un reportage sur une fête locale Le Jour de la Marmotte. Connors espère se débarrasser au plus vite de cette corvée mais une tempête de neige le contraint, lui est son équipe, à passer la nuit sur place. A son réveil, il constate à sa plus grande surprise, qu’il revit la journée de la veille, celle du 2 février et qu’il est le seul à s’en rendre compte! Et chaque matin, c’est la même chose… A priori condamné à revivre inexorablement cette même journée, le reporter va essayer d’en tirer profit…

A la réception du scénario de Danny Rubin, Harold Ramis décide de s’investir au maximum dans le projet et il tiendra sa promesse puisqu’il va s’atteler à la réécriture de l’histoire, produire le film, s’accorder le rôle du neurologue que consulte Phil et compose, avec  Georges Fenton, la chanson du générique, Weatherman, interprétée par Delbert Mac Clinton.  Le film, sorti en 1993, marque la rupture du duo Harold Ramis/ Bill Murray, rupture peut être causée par des vues différentes sur le film: Murray désirant développer l’aspect philosophique et Ramis l’aspect comique. Les deux acteurs se sont rencontrés en 1974 sur le plateau de l’émission comique: « The National Lampoon Radio Hour » puis ensemble, ont écrit des films à succès dont le célèbre Ghostbusters. Un jour sans fin sera leur dernière collaboration dans laquelle Bill Murray incarne l’arrogant et grincheux Phil Connors, rôle destiné dans un premier temps à Tom Hanks. Ok, il n’a pas eu le rôle mais ça lui aura évité de se faire mordre à deux reprises par une marmotte…pauvre Bill! L’acteur aura eu au moins la consolation de tourner en famille puisque son frère, Brian Doyle-Murray y interprète le rôle de Buster, le maire de la ville. Après avoir envisagé de faire tourner Tori Amos, Ramis confia le rôle de Rita à Andie Mc Dowell qui obtiendra un Saturn Award de la meilleure actrice pour son interprétation.

jour_sans_fin_02

Si le film est sensé se dérouler à Punxsutawney, Pennsylvannie, c’est à Woodstock, Illinois, qu’a eu lieu le tournage. Et c’est dans cette ville que se déroule encore annuellement le Groundog Day (jour de la marmotte)… Cette fête est même devenue une expression courante aux Etats unis où on l’utilise pour parler d’une situation désagréable qui se répète sans arrêt. La ville de Woodstock s’ est transformée en lieu culte pour les fans du film et sachez, qu’au Royal Victoria Manor (Bed and Breakfast), vous pourrez vous endormir dans la chambre où Phil Connors se réveille chaque jour au son de la radio qui passe le tube des années 60 de Sonny and Cher I got you Babe. On y voit aussi le Woodstock Opera House (le Pennsyvanian Hotel dans lequel séjournent la productrice et le caméraman) et sa tour de laquelle Phill tente de se tuer; selon la légende locale cet édifice serait d’ailleurs hanté par le fantôme d’une jeune fille qui s’y est réellement suicidée.

Jour350

Sorti en février 93 aux Etats Unis et fin Juillet en France, périodes reconnues comme peu propices pour faire exploser le box office, Un Jour sans Fin bénéficiera du bouche à oreille et sera bien accueilli par la critique mais c’est au fil du temps qu’il obtiendra ses galons de film culte. Aujourd’hui encore, il attise la curiosité et se retrouve au centre d’une question récurrente: Combien de temps Bill Murray alias Phil Connors s’est il retrouvé prisonnier de la boucle temporelle? Après maintes et maintes rediffusions et d innombrables calculs le site Obsessedwithfilms l’ estime à 12403 jours! Qui dit mieux?

A propos de domival